Imprimer cette page

Les Grandes Écoles après une prépa ECT et ECE

Les Grandes écoles de management françaises, post-prépas, à nouveau au top dans le classement 2016 du Financial Times des meilleurs masters en management dans le monde

 "Cocorico! Derrière l’intouchable université suisse de Saint-Gall, qui conserve sa première place, le classement 2016 des masters en managament du Financial Times fait la part belle aux écoles françaises, et notamment parisiennes. HEC et l’Essec consolident ainsi leurs places sur le podium, tandis que l’Escp bondit du 7ème au 4ème rang.

 Félicitations du jury également pour Grenoble EM (GEM), qui réalise l’exploit de gagner sept places (20ème en 2015, 13ème en 2016). Juste derrière l’école grenobloise, sa consoeur lilloise l’Edhec se classe 15ème (18ème l’an passé). «C’est l’ensemble de nos initiatives qui est récompensé: nos innovations pédagogiques, notre career centre dédié (...) mais aussi l’expérience internationale incluant des partenariats avec les meilleures universités mondiales», se félicite Emmanuel Métais, directeur des programmes Master de l’Edhec. (...)

 La France peut en tout cas se targuer de compter 24 établissements dans ce classement, contre seulement 16 écoles britanniques, 5 allemandes, 5 néérlandaises ou encore... une unique école américaine, l’Arizona State University. Une écrasante domination basée sur une vingtaine de critères lesquels la mobilité internationale, le taux de féminisation, les stages, l’employabilité, le salaire moyen des alumni..." Source : Le Figaro 12/09/2016

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

26 Grandes écoles accessibles par concours après la prépa

« Parisiennes » (top 5) : Essec (Paris : Cergy Pontoise), HEC (Paris : Jouy en Josas), ESCP (Paris), EM Lyon, EDHEC (Paris-Lille-Nice) 

« Ecricome »  : Neoma (Rouen et Reims), Kedge Business School (Bordeaux et Marseille, fusion)

« ESC »  : Audencia (Nantes) et Grenoble EM (classées dans le top 7), Toulouse BS, Skema (Paris-Lille-Sophia Antipolis),TELECOM EM (Paris : Evry), ESC Troyes, Dijon, La Rochelle, Montpellier BS, ESC Pau, ESC Rennes, Ecole de management de Strasbourg, ICN Nancy, EM Normandie, ISC Paris, INSEEC (Paris Bordeaux et Chambéry), ISG, Brest BS et ESC Clermont-Ferrand

Autres : ENS Cachan

http://www.ecricome.org : Ecricome

http://www.concours-bce.com/index.php : Parisiennes + ESC

Les classements des grandes écoles sont nombreux. En dehors de celui réalisé au niveau mondial par le Financial Times :

- Classement SIGEM  : classement établi en fonction des préférences des étudiants de 2ème année aux concours - site Major Prépa, site de l'Étudiant ;

- Classements à établir selon différents critères (académique, entreprises, insertion) : site multicritères de  l'Étudiant et selon les domaines, page de l'Étudiant;

- Classements de journaux économiques : Challenges, Le Point

Retrouvez également les 10 bonnes raisons d’entrer en école de commerce sur le site de l’Étudiant.

Pour bien distinguer les Grandes écoles auxquelles nous préparons (top 26) et les petites écoles auxquelles nous ne préparons pas, visionnez le document d'Envoyé spécial "Dans la jungle des écoles de commerce" : 200 écoles dites de commerce en France mais seulement 47 habilitées par l'Etat et reconnues par les recruteurs dont les grandes écoles post-prépa qui figurent toutes dans les 26 plus grandes écoles de commerce.

Déroulement des études et objectifs professionnels

En introduction, lisez l'article du journal Le Monde sur les moyens de financer ses études en Grandes écoles de management. 

Toutes les Ecoles Supérieures de Commerce et Management forment en trois ou quatre ans des cadres dans toutes les branches de l’activité commerciale, du management et de la gestion (audit, publicité, mercatique, gestion, finances, etc...). Elles ouvrent l’accès à de très nombreux métiers (du chef de produits au responsable des ressources humaines, en passant par le commissaire aux comptes...).

Certaines écoles offrent également des perspectives de formation dans la gestion d’associations ou organisations non gouvernementales à but humanitaire.

Les grandes écoles développent l’alternance : les contrats d’apprentissage entre un étudiant et un employeur permettent de financer les études (frais de scolarité pris en charge et rémunération) et de bénéficier d’une formation en entreprise. En outre, des prêts étudiants sont facilement obtenus auprès des banques dès la première année d’Ecole Supérieure de Commerce, et rapidement remboursés à la sortie, compte tenu des salaires d’embauche (supérieurs à 30 000 € annuels).

Les Grandes écoles développent aussi la possibilité ou l'obligation d'une année de césure : site de l'Étudiant.

Pour plus d’informations sur le financement des frais d’inscription des grandes écoles de management : site de l'APHEC qui a collecté les différentes aides au financement apportées par les Grandes Écoles,  site internet de l’étudiant, article de Challenges.

Pour plus d’informations sur les possibilités d’apprentissage : site internet de l'ONISEP et de de l’étudiant